Biographie

MOONE – AUTEURE COMPOSITRICE INTERPRETE

Photo de profil

BIOGRAPHIE

Originaire de Lille, Moone grandit dans une des cités les plus chaudes de Lille : « Les Biscottes », ensemble d’immeubles de 18 étages et de plus de 200 m de long… Son père, immigré Algérien est chauffeur routier, sa mère, Française de la région de Saint-Quentin, ouvrière à l’usine juste à côté… Au sein de cette famille métissée la chanson française (Gainsbourg, Berger, Sheller…) côtoie la musique arabe (Oum Kalthoum, Farid  El  Atrache), jouissant de cette double culture, son oreille s’ouvre à la musique occidentale et orientale,  Le  chant irrigue son enfance, pourtant rien ne prédestine cette enfant à une carrière artistique, mais la musique la fascine, elle lui parle, quelle que soit la langue…

Enfant  solitaire, elle préfère la compagnie  des livres  à celle de ses semblables…  Elle dévore les livres, surtout les encyclopédies, une très belle collection, dans la chambre parentale, une soif d’apprendre, de comprendre l’anime, elle lit tout ce qui est à sa portée : de la bibliothèque rose à la bibliothèque verte… De  Queneau à Vian  en passant par  Breton, le polar, la poésie, la science fiction… Rien ne résiste à la jeune lectrice. Tout ceci fait naître en elle une volonté de raconter des histoires et abreuve son imagination fertile.

Après une adolescence tumultueuse, elle intègre son premier groupe, H’Adés, groupe de Metal formé avec ses copains de lycées. Avec ce groupe elle fera ses premières tournées sur les plages de la Côte d’Opale, toute proche. C’est la  naissance d’une vocation  pour notre jeune créatrice, qui se sent «comme à la maison» au premier pas sur scène. Ce  besoin de partage avec le public et cette sensation de vivre plus intensément  font désormais partie de sa vie. Les  compositions succèdent vite aux reprises  des débuts.

La rencontre avec d’autres musiciens pousse Moone à s’exprimer à travers d’autres instruments : la batterie puis la guitare.  La jeune nordiste compose ses premières chansons avec sa six-cordes. Les projets musicaux s’enchaînent alors sans interruption…

Touche à tout, elle découvre la MAO au début des années 2000, elle produit  un album de musique électro en quelques mois.  Cette musique sera jouée en spectacle par Le Collectif   En Cours (guitariste midi, DJ et vidéaste) au cours de performances  au  Florida à Agen ou aux  Arcades de Faches-Thumesnil.  Le public participe à ce show en lançant des séquences à l’aide  de disques équipés de capteurs midi.

De nombreux groupes font appel désormais à elle pour des concerts en France (Festival de la Côte d’Opale) et en Belgique (Les Francofolies de Spa), son ouverture d’esprit et son talent vocal lui permettent d’interpréter librement du métal, du jazz ou du funk.

Elle part vivre un an en  Nouvelle-Calédonie  en 2013, s’initie au  Kaneka (mélange de reggae, rock, blues sur des chants et des rythmes traditionnels kanaks) et participe à de nombreuses jam-sessions et concerts (Festival Femme Funk,  La BARCA,  Centre Culturel TJIBAOU…). Pendant trois mois, elle part vivre en tribu et suivra plusieurs stages des « Musiques des Eaux » au Vanuatu. Riche de toutes ces expériences, l’auteure-compositrice prend le pseudonyme de  Moone  et pose les bases de son répertoire  en 2015, à son retour en Métropole.

PROGRAMMATION EN QUELQUES LIEUX

 
La Fabrique Théâtrale (Scène Nationale, Loos-en-Gohelle),  La Condition Publique (Roubaix), le Bistro de St So (Lille), une tournée en Italie, en Irlande, dans le Gers, en Bretagne, plusieurs dates à Paris : Le Réservoir (Paris XVIème), Le Théâtre du Petit Bonheur (Montmartre), l’Atypik Théâtre dans le cadre du Festival Off d’Avignon 2019 et 2021, une série de concerts dans l’Hyper Festival de Paris en Août 2021.
Plus de 180 concerts, 8500 kilomètres parcourus

Moone présente des concerts autour d’une musique structurée, mais libre et vivante, chacun d’eux étant pensé comme un événement unique faisant la part belle à l’improvisation. Elle est accompagnée sur scène de Patrick CEREGHETTI à la contrebasse, David BAUSSERON à la guitare et Nicolas CHACHIGNOT à la batterie.

 

NOTE D’INTENTION

Ma musique est teintée de diverses influences : entre groovy-soul, balade poétique et pop électro, elle peut prendre les couleurs de la transe, ou se faire légère, solaire, comme fraîchement débarquée d’une île lointaine… Elle s’adresse au corps et aussi à l’esprit, elle plonge le spectateur dans la contemplation d’une peinture qui serait sonore.

J’extraie l’essence même des musiques que j’aime le jazz, le reggae, la biguine, la soul, le funk, le blues…  par l’écoute active et l’expérimentation, puis elle sert de socle à mes compositions, à construire une évocation, une suggestion…Je restitue ces musiques après les avoir personnalisées profondément.

Je suis une artiste indépendante, mon discours artistique repose sur une démarche me permettant de garder une totale liberté de choix en matière de partenaires, d’esthétique, afin que mon projet arrive jusqu’au public dans sa plus pure expression, au plus proche de mon intention. En tant que femme, je souhaite continuer à produire des modèles féminins pour que la question de la légitimité de la création féminine ne soit plus posée, plus généralement,  lutter contre les inégalités homme-femme.

Poser la question de l’universalité de la musique, de la Beauté qui nous transporte ailleurs, hors du temps et en même temps ici et maintenant… Cette magie, ce sortilège offrent à nos deux hémisphères une rêve.

 

INFLUENCES

Les artistes qui m’ont le plus influencée sont :  Jacques Higelin, Les Rita Mitsouko, Alain Bashung, Emilie Simon, Camille, Brigitte Fontaine, Gérard Manset, Claire Diterzi, Bertrand Belin, Arno… et aussi : Kate Bush, Rickie Lee Jones, Patti Smith, Björk… Beaucoup de femmes m’ont inspirée tout au long de mon parcours. Ce que j’aime en particulier chez tous ces artistes c’est leur façon très singulière de « fabriquer » leurs chansons, la place du texte, très musicale, les harmonies complexes mais accessibles… Dans mes chansons, j’utilise, entr’autres la technique du « parlé-chanté » chère à la plupart de ces artistes. Mais je suis aussi très sensible à la littérature et à la peinture, dans le genre surréaliste qui est mon genre préféré : Raymond Queneau, Boris Vian, Paul Delvaux, Marc Chagall, Henri Matisse, Dali. 

 

Extraits de la revue de presse :

«Cette Shéhérazade des Hauts-de-France fascine et bouleverse dès les premières mesures… Ses mots sont des crayons de couleur. Ses chansons des images…» Christian Décamps (ANGE) – Plouc Magazine

«Autant terrienne que lunaire, autant solaire que dans les étoiles, Moone a un univers tout à fait personnel et vraiment particulier. Par les mélodies, la façon d’utiliser la voix, on est pas loin de l’envoûtement. Moone n’est jamais là où on l’attend, sur cet album, il n’y a pas 2 chansons qui se ressemblent.» Effi Pezzotta – France Bleu

«Moone gravite quelque part entre groove et folk. Le cristal de son chant aérien est une invitation au rêve, bien loin des contingences du plancher des vaches…» JC TANT – RADIO CAMPUS LILLE

«Moone est un véritable delta. Aux confluences de nombreuses cultures, et pas uniquement musicales, l’artiste déploie un univers hybride à la cohérence singulière L’acte de naissance artistique de Moone est vaste : Orient, Occident, Caraïbes, chanson, funk, pop, la langue de Molière dans celle de Shakespeare mais surtout expérimentation forment le riche ADN de cette artiste. De projets en collaborations, cette auteure compositrice interprète est parvenue à dessiner une trajectoire cohérente alors que son destin était loin d’être tracé.»Magazine SORTIR

«En barde contemporaine, Moone jette des sorts, se fait conteuse déchaînée («Anachronique») ou berceuse apaisée («Invisible», «Fétu de paille»). Des sautes d’humeur comme des prétextes à distiller influences irlandaises ou kabyles. Une palette étendue qui déborde du simple format «chanson world» pour flirter avec la soul, le jazz voire le reggae.» aSk, Magazine ILLICO

«Moone, c’est une voix aérienne…» Dave – RTL – Le journal inattendu.

 

 

Crédit Photos : Photo 1 & 3 : Lyly GEK / Photo 2 : Claire RAMIRO / Photo Photo 4 : Sophie GRATTEPANCHE / Photo 5 : Paule NEEL

Avec le soutien de :

Charte graphique - Région Hauts-de-France Aide à l'embauche d'un jeune en Contrat Initiative Emploi (CIE Jeunes) -  Chambre de Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault Offres d'emploi VILLE DE LILLE - La Gazette EmploiAvignon Festival & Compagnies1 120 309 € versés aux structures aidées par la SPEDIDAM pour le mois de  mars – Musiques Actuelles en Bretagne